Izambar Sovereign

CHF 15.50CHF 372.00 TTC

Ce gros robusto se distingue avant tout par sa bienveillance, doté d’une mise en relief copieuse et onctueuse.
Sa richesse en bouche est agréable grâce à une puissance résonnée qui lui offre une mâche tout en rondeur, révélant peu à peu des arômes de muscade, de cannelle accompagnée de notes grillées. Un cigare qu’apprécieront les amateurs à la recherche de diversité et de subtilité.

Dimension des cigares : Longueur 127 mm – Diamètre 22.2 mm

Puissance : Fort

Effacer
UGS : ND Catégories : ,

KINGDOM IZAMBAR : Le cigare selon EDMOND!
Connaissez-vous le blog « les cigares selon Edmond », pourquoi ce prénom ? Simplement en référence à Edmond Dantès du célèbre « Comte de Montecristo » d’Alexandre Dumas, celui-ci homme passionné et romantique que n’a rien à lui envier notre blogueur, aussi exalté et féru de littérature que lui. En bon amateur de cigares, il ne lui a pas fallu longtemps pour qu’il partage ses histoires enfumées, avec tous les « aficionados », au travers de ses écrits, appréciés de tous. Ses diverses dégustations postées sur ce blog ont prouvé ses connaissances techniques. Son expérience lui a permis par la suite de réaliser ses propres caves à cigares, celles qui lui correspondraient le mieux. Sa première création fût la « WELLES », véritable objet de décoration aux formes et matériaux résolument contemporains, un design tout en adéquation avec son temps qui démontre tout son talent de designer et d’artiste. De toute évidence, après le blog, puis les caves, s’ensuit la conception ambitieuse, et disons un peu folle, de créer son propre cigare ; par amour, par passion, il décide, avec son ami Antonio, de concevoir ce premier module, autour de la marque « IZAMBAR» du nom de ses caves, un nom facile à mémoriser, qui rime avec cigare, chargé d’histoire aussi puisqu’« Isambard Kingdom Brunel », ingénieur britannique de renom du XVIIIème, personnage attachant et inventeur de génie, était aussi un très grand amateur de cigares, dont il pouvait en fumer jusqu’à 40 par jour, paraît-il ! Une année de travail, de dissections olfactives et gustatives ont été nécessaires pour aboutir à ce premier module prometteur, le « Kingdom » ; nous espérons, pour lui, que celui-ci sera suivi de beaucoup d’autres. N’oublions pas son ami et associé Antonio Urech, co-fondateur de la Société suisse « IZAMBAR CIGARS ». Un bel exemple de passionnés réalisant leurs rêves.

Top